Hero Realms : Test et Guide d’Achat

Hero Realms est un jeu de deckbuilding pour 2 à 6 joueurs : vous allez commencer avec  un paquet de cartes assez faibles qui vont vous permettre d’acheter des cartes plus puissantes au cours de la partie pour enrichir votre paquet. Le but est de faire tomber les 50 points de vie de départ de votre l’adversaire à 0.

L’empire en jaune avec ses nombreux pouvoirs de régénération (très déprimant pour l’adversaire) et ses synergies de champions.

Les nécros en rouge composés de cultistes, vampires, et autres démons, aux nombreux dégâts et qui optimisent leur deck en sacrifiant les cartes faibles ou inutiles.

La nature, en vert, amalgame d’orcs, d’elfes et de loups. avec d’excellents gardes et qui fait perdre des cartes à l’adversaire.

La guilde en bleu, une organisation criminelle qui ne tape pas très fort mais gagne facilement de l’argent et optimise les decks de manière éhontée !

Le jeu de base à 15 € vous offre de nombreuses heures de jeu. Le thème médiéval fantaisie est plus accessible pour les enfants que les vaisseaux de Star Realms.Sa mise en place prend 2-3 minutes.

1. La boite de base

Le jeu de base à 15 € vous offre de nombreuses heures de jeu. Le thème médiéval fantaisie est plus accessible pour les enfants que les vaisseaux de Star Realms.Sa mise en place prend 2-3 minutes.

3. Les extensions de classe

Au jeu de base peuvent s’ajouter les extensions de classes disponibles à 3,50 € pièce. Chacune vous propose une classe différente que sont le guerrier, le mage, l’archer, le voleur et le clerc. Ces classes se différencient par leur deck de base, leur nombre de points de vie de départ, et deux cartes actions uniques.

Si la boîte de base est très satisfaisante, les extensions de classes apportent une belle variété et des nouveaux styles de jeux qui renouvellent bien le jeu.

Le guerrier a le plus de point de vie, il est régulièrement protégé pour l’insupportable porte bouclier. Son pouvoir unique est un terrible coup à 8 points (souvent fatal). C’est la plus simple classe à jouer, à recommander aux débutants.

Le clerc se soigne facilement  et se repose sur les synergies de ses champions…

L’archer gagne facilement des cartes avec sa combinaison d’arc et de flèches. Les achats de champions sont moins chers également.

Le voleur a le pouvoir de vous …voler une carte directement dans votre défausse. Redoutable pour briser le moral du joueur d’en face. Et ses dagues aux dégâts cumulés peuvent vite faire mal.

Le mage est assez fragile, en contrepartie, il peut invoquer une dévastatrice boule de feu qui blesse tous les champions ainsi que le joueur, ou perdre un point de vie pour piocher une carte supplémentaire. Son champion chat, va aussi rapidement agacer tous les autres joueurs.

Toutes les classes sont intéressantes à jouer et apportent un style de jeu différent. Elles sont aussi indispensables pour jouer à l’extension de campagne coopérative la Ruine de Thrandar. Le soucis est qu’elles sont difficiles à trouver en dehors des vendeurs spécialistes que sont Philibert, Espritjeu et Ludiworld. Elles ne sont pas disponibles sur Cultura et au double du prix normal sur Amazon !

4. Les extensions de boss

Vous avez également deux decks de boss, le dragon et le liche. 

5. La campagne Ruine de Thrandar

6. Le kickstarter Ancestry

Qui plus en Wizard Games va proposer dans quelques mois de nombreuses nouvelles extensions : Hunters, Travelers, Ancestry, Conquest et Discovery.

Hero Realms Journey

Deux nouvelles extensions de classes : le voyageur et le chasseur, Conquest et Discovery, 

Ancestry vous permet d’encore plus personnaliser votre partie en introduisant les races. Elfes, Orques, Semi Hommes, elles apportent des bonus et actions spécifiques qui pourront se combiner aux classes.

En résumé, que choisir ?

Le jeu de base et deux extensions de classes

Le jeu de base est déjà très riche et gratifiant.

Et dans le même style de jeu

On peut vous recommander Star Realms son aîné, version science-fiction, un peu plus lent mais aussi plus équilibré. Et bien sur Dominion, le père de tous les jeux de deckbuilding. On peut également citer Keyforge, la dernière sensation dans ce genre de jeu.

Enfin, pour le côté plus barré, Munchkin, et Smash Up.

Si vous passez du côté de la stratégie, Small World est une référence également, encore une fois avec un coté fun et médiéval fantaisie..